Je suis partenaire d’une salle de CrossFit à Albi, CrossFit Caecilus, et voici le premier entretient avec Pierre et Aurore (coach), qui a pour objet le cross fit et la santé.

Le CrossFit est le sport dont tout le monde parle, qui occupe beaucoup de nos discutions, faisons ici le point sur cette nouvelle pratique qui vous est peut être inconnue et son lien avec notre santé, bref le CrossFit décodé c’est ici!!!

Bonne lecture et grand merci à Pierre et Aurore de m’avoir accordé cette tribune.

Bonjour Alain, peux-tu te présenter ainsi que ostéopathie ?

Bonjour Pierre,

Je me présente, Alain Conesa ostéopathe exclusif depuis 10 ans, issu d’une formation à temps plein sur Toulouse pendant 6 ans. Je suis installé à Toulouse et Albi. L’ostéopathie est une thérapie globale qui vise à analyser par la palpation les déséquilibres de notre corps et les corriger par des manipulations.

Ce qui est intéressant dans l’ostéopathie est l’analyse globale des déséquilibres de nos patients, c’est-à-dire que nous posons beaucoup de questions sur le pourquoi d’un symptôme car tout est lié. Un trouble postural, une ancienne blessure, des habitudes de travail, un pratique sportive… peuvent créer des troubles à distance.

Ce qu’il nous faut, c’est remonter à la source du problème car c’est là que se trouve la solution durable. Si nous restons local, symptomatique il y a de fortes chances de récidives. En quelque sorte nous sommes les Sherlock Holmes du corps par notre art palpatoire, comme aimaient à nous le dire nos professeurs.

Nous avons tous des déséquilibres, à quoi sont-ils dus ?

Nous avons beaucoup de déséquilibres dans notre corps, c’est un fait. À commencer par ceux qui sont issus de blessures, de troubles de croissance, des accidents qui peuvent avoir des retentissements lointains. Mais aussi des déséquilibres que nous créons, par nos postures, nos habitudes, notre sédentarité et parfois les efforts exceptionnels auxquels nous ne sommes pas préparés, voire encore les petits incidents qui peuvent émailler notre quotidien.

Mais en allant plus loin, le manque de sommeil qui est chronique pour beaucoup. David Servan Shreiberg aimait parler de « dette de sommeil », et conseillait souvent pour commencer un traitement de payer notre dette de sommeil. L’alimentation tient aussi une grande part dans nos déséquilibres, et à ce sujet il y a tellement à dire, mais encore nos rythmes de vie en général.

Notre organisme réagit face à tout cela, car nous n’allons pas chez le médecin toutes les semaines, ni chez l’ostéopathe… Notre corps se sert de l’homéostasie (nous pouvons traduire par équilibre global ) pour gérer tous ces tracas du quotidien. C’est-à-dire que nous allons nous adapter aux petits déséquilibres en utilisant nos vases communicants comme j’aime le dire. Un déséquilibre de cheville, dans un premier temps sans conséquences, pourra, s’il perdure, avoir un retentissement sur la posture toute entière et cette posture, si elle est mise à mal trop longtemps, pourra entrainer une douleur. Notre corps va toujours chercher une solution à nos déséquilibres, il a une marge de manœuvre et bien heureusement sinon il faudrait faire des ajustements en permanence. Pour moi, se maintenir en santé c’est prendre soin de cette marge de manœuvre en ne laissant pas les vases communicants se remplir à l’excès. C’est faisable grâce à une prise en charge holistique, car l’homéostasie est globale, elle concerne plusieurs acteurs, pas seulement l’ostéopathe, c’est la prise en charge pluridisciplinaire qui est la plus efficace. La santé c’est un domaine qui se travaille, il n’y a pas autant de fatalité que nous pourrions le croire.

Que devons nous faire pour remédier à ces déséquilibres ?

Pour y remédier, payons donc d’abord notre dette de sommeil, mettre le bon carburant dans notre organisme augmente considérablement sa capacité homéostasique, aller voir l’ostéopathe pour les ajustements nécessaires au maintien de cet équilibre et enfin lutter contre notre sédentarisation morbide.

Car, rappelons-le, 41 % des hommes et 25,3 % des femmes sont en surpoids. 15,8 % des hommes sont obèses pour 15,6% des femmes et 17% des enfants. Le taux d’enfants diabétiques est tel qu’une nouvelle spécialité a même été créée et leur est dédiée avec le diabétologue pédiatrique.

En quoi le CrossFit peut répondre à ce besoin d équilibre ?

En ce qui concerne le CrossFit, je pense que c’est un sport qui est particulièrement adapté à notre mode de vie.

Je m’explique, notre mode de vie est d’un point de vue postural très déséquilibré de par notre attitude très majoritairement en flexion tout au long de nos journées. Nous sommes toujours penchés sur quelque chose, sur un volant assis en voiture, penchés sur une assiette, devant un ordinateur ou une tablette, ou, pire encore, la posture avachie sur nos portables et nos plans de travail. Or, le CrossFit est une activité qui stimule énormément la chaine musculaire d’extension (presque plus qu’aucun autre sport !!) et corrige énormément notre posture.

Le CrossFit, de par sa vocation holistique et ses exercices variés et polyarticulaires est le plus à même de lutter contre notre sédentarité morbide. À la fois cardio mais aussi muscu sans oublier gym, je ne connais pas d’autres activités que celle-ci qui nous stimule de manière aussi équilibrée et équilibrante.

De plus le CrossFit s’adresse à tout le monde, quelque soit le niveau de la personne en partant des plus novices d’entre nous aux plus expérimentés. D’une part il y a très peu de blessures, le travail effectué se situe surtout dans des mouvements de flexion/ extension, pas de latéralités et très peu de rotations, quasiment aucun impact. D’autre part le CrossFit s’adapte à son pratiquant car c’est une activité de seuil. En d’autres termes, peu importe votre niveau vous serez sur une charge de travail à votre seuil, ce qui préserve ici encore des blessures mais permet de progresser quelque soit le niveau. C’est le CrossFit qui s’adapte à vous, grâce à sa très grande variété d’exercices et de modèles d’entrainements, tout est possible.

Enfin le CrossFit est très adapté à notre mode de vie. C’est le sport le plus rentable en temps investi/ rendu santé. Dans une société de l’urgence, c’est une activité physique qui optimise le temps consacré tout en étant très complète par la combinaison, en 1 heure de temps, d’activités cardio/gym/muscu, sur des mouvements variés polyarticulaires. De plus, ouvertes du matin au soir, les salles de CrossFit s’adaptent à n’importe quel agenda mais pas seulement. En effet en tant que salle uniciste, il n’y a pas de mélange d’activités comme dans des salles classiques où il faut choisir finalement entre le cours de vélo, ou bien le cardio, à moins que cela ne soit la piscine qui vous intéresse. Et si jamais vous loupez l’horaire c’est peut être fichu jusqu’à la semaine prochaine. Pour la petite anecdote j’ai même connu une salle où le cours de vélo avait été avancé d’une heure le dimanche matin, pour dissuader quelques adhérents car trop demandé sur un horaire plus confortable et pas disponible sur le reste de la journée !!! Un véritable non-sens, quand nous pouvons imaginer l’engagement qu’il faut pour pratiquer une activité physique, entre l’organisation, la motivation… !!!! En ce qui concerne les salles de CrossFit c’est tout le contraire puisqu’il n’y a que du CrossFit, à toutes les heures. Si votre agenda change, qu’une impossibilité se présente le matin, vous pouvez encore y aller entre midi et deux, l’après midi ou même le soir, tout reste encore possible. L’adaptabilité va donc offrir une facilité d’utilisation qui peut être déterminante pour l’assiduité, car trop souvent au cabinet se sont les raisons les plus simples, les petits détails pratiques qui font lâcher mes patients de leurs engagements.

En définitive le CrossFit est un sport qui pour moi tutoie l’idéal. Il constitue le meilleur rendement temps investi/rendu santé, vous fait donc gagner du temps, peu ou pas de blessures, s’adapte parfaitement pour corriger les effets secondaires d’une vie sédentarisée et en hyperflexion, s’adapte encore à tous les niveaux, s’adapte enfin même à nos agendas. Bref, vous l’aurez compris, c’est presque une panacée